• Décollation de Saint Jean-Baptiste
     

    Jésus vint pour être baptisé par Jean. Celui-ci le reconnut et vit le Saint-Esprit descendre sur lui sous la forme d'une colombe. Alors que la mission de Jésus commençait, celle de Jean diminuait. Il parlait pourtant toujours franchement et courageusement. Il dénonçait l'hypocrisie des chefs religieux et reprochait à Hérode Antipas son mariage avec sa nièce Hérodiade. Il fut emprisonné et suivit, de sa cellule, le ministère de Jésus, envoyant, à l'occasion, des messagers chargés de demander à Jésus de confirmer s'il était bien le Messie. Hérodiade cherchait à se venger et l'occasion se présenta quand sa fille Salomé, après une danse, obtint d'Hérode le cadeau qu'elle souhaiterait. À la demande de sa mère, elle exigea que la tête de Jean lui fût apportée sur un plateau. Hérode regretta sa promesse mais, trop fier pour ne pas la respecter, il dut s'exécuter. Jean fut décapité.

    Décollation de Saint Jean-Baptiste

    On pense qu'il fut enterré à Sébaste en Samarie, où existent les preuves d'un culte datant du IVe siècle. Mais la tombe fut détruite par Julien l'Apostat. Saint Jean a toujours été un saint parmi les plus populaires. Il est aimé des moines pour sa vie austère et solitaire dans le désert, et reste celui qui prépare la venue du Christ. De très nombreuses églises lui ont été dédiées et il est le patron des ordres hospitaliers, protecteurs du Saint Sépulcre, et des pèlerins en Terre Sainte.


    votre commentaire
  • Rome, 28 juin 2015 (ZENIT.org)

     

    Louis et Zélie Martin, Vincenzo Grossi, Marie de l’Immaculée : 3 miracles.

    Le pape a présidé un consistoire public pour quatre canonisations, samedi 27 juin, au Vatican.

      

    Les époux Louis et Zélie Martin seront bien canonisés au cœur du synode sur la famille, le dimanche 18 octobre : la date a été fixée par le pape François samedi 27 juin lors d'un consistoire public. Ils seront canonisés en même temps qu'une prêtre italien Vincenzo Grossi, et qu'une religieuse espagnole, Mère María de la Purisima de la Cruz.

    Symboliquement, la célébration rassemblera des saints ayant vécu la sainteté dans trois états de vie, soulignant l'importance des familles pour les vocations et l'importance des prêtres et des consacrés pour la vie des familles, comme le souligne aussi " l'Année de la vie consacrée".

     


    votre commentaire
  • Les sanctuaires d’Alençon et de Lisieux et les diocèses de Séez et de Bayeux préparent la canonisation des bienheureux Louis et Zélie Martin, qui aura lieu le 18 octobre.

    « La canonisation d’un couple est une première ! », salue Mgr Jacques Habert, ce 29 juin. L’évêque de Séez s’exprime depuis la conférence de presse organisée par la Conférence des évêques de France, après que le pape François a annoncé la canonisation de Louis et Zélie Martin, le 18 octobre. « C’est la canonisation du mariage », relève le prélat dont le diocèse abrite, sur son territoire, le sanctuaire d’Alençon, où se sont rencontrés les parents de sainte Thérèse de Lisieux. Selon lui, les futurs saints forment un couple « qui n’a pas fait d’œuvre extraordinaire » de son vivant, si ce n’est ...

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Neuvaine à Saint François de Sales

     

          Neuvaine préparatoire

    à la fête de saint François de Sales

     

        En répétant les titres attribués à saint François de Sales, nous apprendrons à percevoir ses vertus et ses qualités qui l'ont conduit à la sainteté.

    Reflet de la sainteté de Dieu, ce docteur de l'Eglise nous introduira par sa science et sa charité à l'Amour divin et la douceur évangélique.

     

    Seigneur, ayez pitié de nous.
    Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
    Seigneur, ayez pitié de nous,
    Jésus-Christ, écoutez‑nous.
    Jésus-Christ, exaucez‑nous.
    Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
    Fils Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
    Esprit Saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
    Trinité sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.
     
    Saint François, Pontife admirable, priez pour nous.
    Saint François, bien aimé de Dieu, priez pour nous.
    Saint François, imitateur de Jésus Christ, priez pour nous.
    Saint François, rempli des dons du Seigneur, priez pour nous.
    Saint François, favori de la Mère de Dieu, priez pour nous ...

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Saint du 14 novembre Saint Josaphat

     

      Saint Josaphat (1580 ? - 1623)

     

    Leçon du Bréviaire Romain :

    Josaphat Kuncewitz, fils de parents nobles et catholiques, naquit à Vladimir en Volhynie. Une flèche partie du côté d'un crucifix le blessa au cœur, un jour que, tout enfant, il écoutait sa mère lui parler de la passion du Christ. A vingt ans, il fit profession de vie monastique chez les Pères Basiliens. Il fut bientôt créé archimandrite de Vilna, puis archevêque de Poloczk et se montra un modèle de toutes les vertus. Ardent promoteur de l'union de l'Église Grecque avec l'Église Latine il ramena au sein maternel de l'Église d'innombrables hérétiques. Étant allé à Vitepsk faire sa visite pastorale, il se présenta lui-même à des schismatiques qui le cherchaient pour le tuer et avaient envahi la résidence archiépiscopale : "Mes petits enfants, dit-il, si c'est à moi que vous en voulez, me voici." Ils se jettent alors sur lui, le rouent de coups, le percent de traits et le jettent au fleuve, après l'avoir achevé à coups de hache. Le sang du martyr fut bienfaisant tout d'abord aux parricides eux-mêmes ; condamnés à mort, ils abjurèrent presque tous le schisme et regrettèrent leur crime. Le Pape Urbain VIII le béatifia, et le bienheureux pape Pie IX canonisa ce défenseur de l'unité de l'Église. C'est le premier saint oriental qui reçut cet honneur.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique